LA POLICE LOCALE… STOP OU ENCORE ?

Le 27 octobre 2017, à Louvain-la-Neuve – 135 €

Je m’inscris

Un évènement à l’initiative des Éditions Politeia et du GEPS-UCL

Quel est l’avenir de la police locale en Belgique ?

Lors de cette journée sur l’avenir de la police locale, les orateurs-experts aborderont des thématiques actuelles et concrètes.

  • Quid de la solidarité entre la police fédérale et la police locale ? 
  • Comment coordonner efficacement tous les acteurs de la police administrative ? Une coordination de plus en plus compliquée dans un contexte en mutation et comptant son lot de crises importantes…
  • En matière de police judiciaire, il existe des tensions entre les zones de police dans l’accomplissement de missions judiciaires. Les zones sont de plus en plus sollicitées et la police administrative est de plus en plus appelée à réaliser des missions judiciaires. Quelles solutions apporter ?  
  • Quid de la fusion des zones de police ? Une question d’économie d’échelle ? 
  • Les possibilités d’engagement, la mobilité, les affectations… Quel financement ?
  • … 

 

Des questions (et des pistes de réponses) qui seront également au cœur du discours de clôture du ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, Jan Jambon.

 

Que devez-vous savoir ?

Infos pratiques

Les Éditions Politeia et le GEPS vous proposent une journée consacrée aux questions suivantes : quel est le bilan à tirer des 15 premières années d’existence de la police locale belge ? Quelles sont ses perspectives d’avenir ?

Rejoignez-nous le vendredi 27 octobre dès 9h à l’Université catholique de Louvain (Faculté de droit et de criminologie). Les lieux sont facilement accessibles en voiture (parkings à proximité) ou en transport en commun.

La participation à la journée d’étude coûte 135 euros (TVA comprise, ainsi que la documentation, les pauses café et le lunch).

L’Institut de formation judiciaire prendra en charge les frais d’inscription des magistrats professionnels, stagiaires judiciaires et membres du personnel de l’ordre judiciaire (sous condition d'une présence effective).

 

Je m’inscris

Orateurs

Christian de Valkeneer

Professeur extraordinaire à l’UCL (Faculté de droit et criminologie) et procureur général de Liège.
Responsable du GEPS (Groupe d’Études sur les Politiques de Sécurité de l’Université catholique de Louvain). Co-organisateur de l’évènement.

La police locale 15 ans après : le temps, des évaluations, des adaptations, des réorganisations.

Dans une société où les questions de sécurité ont pris une place de plus en plus centrale, la police, et en particulier la police locale, est au centre de nombreuses attentes. Le modèle mis en place en 2002 est-il encore pleinement mesure de satisfaire aux besoins des citoyens et des autorités en termes de prévention, de recherche et d'élucidation des infractions ? Ce sont ces questions auxquelles la journée d'étude du 27 octobre 2017 va tenter de répondre en faisant un bilan de 15 années de police locale et en tentant de poursuivre la réflexion en s’interrogeant sur la nécessité d’éventuelles réformes afin mieux répondre aux attentes sociétales.

 

Je m’inscris

Jan Jambon

Vice-Premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur

Monsieur Jan Jambon conclura cette journée d’étude par un discours.

 

Je m’inscris

Ignacio de la Serna

Procureur général de Mons

Ignacio de la Serna interviendra dans l’atelier « Les missions de la police judiciaire », aux côtés de Claude Bottamedi (Chef de corps de la zone de police d’Orneau-Mehaigne), d’Éric Snoeck (Directeur de la Police judiciaire fédérale) et de Maxime Prévot (Bourgmestre de Namur). L’atelier sera présidé par Étienne Gaublomme, Substitut du procureur du Roi à Namur.

 

Je m’inscris

Michel Goovaerts

Chef de corps de la zone de police Bruxelles Capitale Ixelles

Michel Goovaerts interviendra dans l’atelier « Les missions de la police administrative », aux côtés de Denis Mathen (Gouverneur de la province de Namur), de Michel Remacle (Directeur-coordinateur de l’arrondissement de Namur) et de Jean-Luc Roland (Bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve). L’atelier sera présidé par Carrol Tange (Chercheur à l’Institut national de criminalistique et de criminologie).

 

Je m’inscris

Claude Bottamedi

Chef de corps de la zone de police d’Orneau-Mehaigne

Claude Bottamedi interviendra dans l’atelier « Les missions de la police judiciaire », aux côtés d’Ignacio de la Serna (Procureur général de Mons), d’Eric Snoeck (Directeur de la Police fédérale de Liège) et de Maxime Prévot (Bourgmestre de Namur). L’atelier sera présidé par Etienne Gaublomme, Substitut du procureur du Roi à Namur.

 

Je m’inscris

Éric Snoeck

Directeur Police Judiciaire Fédérale de Liège

Éric Snoeck interviendra dans l’atelier « Les missions de la police judiciaire », aux côtés d’Ignacio de la Serna (Procureur général de Mons), de Claude Bottamedi (Chef de corps de la zone de police d’Orneau-Mehaigne) et de Maxime Prévot (Bourgmestre de Namur). L’atelier sera présidé par Étienne Gaublomme, Substitut du procureur du Roi à Namur.

 

Je m’inscris

Gilles Mahieu

Gouverneur de la province du Brabant wallon

Dans son exposé, Gilles Mahieu abordera différents sujets de son point de vue de gouverneur :

  • Les évolutions contrastées et contradictoires en termes de missions, d’organisation et de fonctionnement au sein des zones de police.
  • Réflexions sur la planification, le financement, le management, la bureaucratisation et la politique des zones de police
  • L’examen des coopérations locales, des solidarités naturelles, de la problématique des capacités et des fusions (Small is it beautiful ? Too big to fail is it a fact ?)
  • L’évolutions des relations et des attentes des autorités de police.

 

Je m’inscris

Jean-Luc Roland

Bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve

Jean-Luc Roland interviendra dans l’atelier « Les missions de la police administrative », aux côtés de Denis Mathen (Gouverneur de la province de Namur), de Michel Goovaerts (Chef de corps de la zone de police Bruxelles Capitale Ixelles) et de Michel Remacle (Directeur Coordinateur de l’arrondissement de Namur). L’atelier sera présidé par Carrol Tange, chercheur à l’Institut national de criminalistique et de criminologie.

 

Je m’inscris

Maxime Prévot

Bourgmestre de Namur

Maxime Prévot interviendra dans l’atelier « Les missions de la police judiciaire », aux côtés d’Ignacio de la Serna (Procureur général de Mons), d’Eric Snoeck (Directeur de la Police fédérale de Liège) et de Claude Bottamedi (Chef de corps de la zone de police d’Orneau-Mehaigne). L’atelier sera présidé par Etienne Gaublomme, Substitut du procureur du Roi à Namur.

 

Je m’inscris

Carrol Tange

Chercheur à l’Institut national de criminalistique et de criminologie, assistant à l’École de criminologie de l’ULB.

Carrol Tange présidera l’atelier « Les missions de la police administrative ».

 

Je m’inscris

Jonas Campion

Historien, chargé de cours invité à l’UCL, chercheur à l’Université de Lille, SHS

La police intégrée, une police inédite ? Jonas Campion proposera une analyse historienne de l'évolution du système policier belge depuis l'indépendance.

La réforme de 1998-2001 marque un cap dans l'histoire de la police en Belgique. L'historien se doit d'en envisager la généalogie. Grâce à un parcours au sein de l'histoire policière depuis l'indépendance du pays, Jonas Campion proposera des éléments de réflexion, interrogera les caractéristiques de la police intégrée et en éclairera les continuités et ruptures par rapport à ce qui avait pu s'observer auparavant.

 

Je m’inscris

Vincent Francis

Criminologue, chargé de cours invité et chercheur à l’UCL (Faculté de droit et de criminologie), membre du GEPS

Aux côtés de Christian De Valkeneer, Vincent Francis proposera une synthèse des deux ateliers ; les missions de la police judiciaire et les missions de la police administrative.

 

Je m’inscris

Autres orateurs et intervenants

Philippe Stratsaert, Chef de corps de la zone de police de Charleroi

Vincent Macq, Procureur du roi de Namur

Vincent De Wolf, Bourgmestre de la commune d’Etterbeek

Étienne Gaublomme, Substitut du procureur du Roi à Namur

Denis Mathen, Gouverneur de la province de Namur

Sybille Smeets, Professeur, Centre de recherches criminologiques ULB

 

Je m’inscris

Une journée d’étude sur la police locale ?

Les raisons d’y participer.

Pourquoi venir

La mise en place complète de la police locale dans le cadre de la réforme des polices organisée par la loi du 7 décembre 1998 a 15 ans cette année.

La création de cette nouvelle institution fut un élément central de la grande refonte de notre système policier, enclenchée à la suite du séisme provoqué par l’affaire Dutroux. Cette réforme fut un bouleversement du paysage policier sans commune mesure dans l’histoire de notre pays.

Lors de cette journée d’étude, des acteurs issus de divers horizons aborderont des questions importantes à propos de cette nouvelle police locale.

Une occasion unique de prendre connaissance de la diversité des points de vue en la matière et de discuter de pistes d’améliorations.

 

Vincent Francis, chargé de cours invité et chercheur à l’UCL

 

Je m’inscris

Auditoires Montesquieu (UCL)

Rendez-vous le vendredi 27 octobre 2017 à Louvain-la-Neuve !

Découvrez le programme

0

Experts

0

Ateliers

0

Prix (TVAC)

LA POLICE LOCALE… STOP OU ENCORE ?

Inscrivez-vous pour 135 € (TVAC)

Je m’inscris

Une initiative des Éditions Politeia et du GEPS-UCL

Politeia
GEPS - Groupe d'etudes sur les politiques de sécurité